Le vizsla

Caractéristiques de la race

Le vizsla, ou Braque hongrois, est le plus petit de la famille des braques. Il y a deux variétés ; le vizsla à poils durs et le vizsla à poils lisses.

Le braque Hongrois a échap­pé de peu à son extinc­tion après la deux­ième guerre mon­di­ale. Plusieurs sujets ont pu quit­ter la Hongrie et furent exportés en Australie, aux États-Unis et au Canada. Depuis, leur pop­u­la­tion a aug­men­té pro­gres­sive­ment au fil des ans.

Très éle­gant, il dis­pose d’une allure ath­lé­tique et robuste. Actif, obéis­sant, intel­li­gent, affectueux, joyeux et socia­ble, pour nom­mer que quelques de ces car­ac­téris­tiques, il demeure un chien très attaché à sa famille ; laque­lle il pro­tège sans user d’agressivité. Ce poin­teur pos­sède un odor­at très dévelop­pé en plus d’être ver­sa­tile, rapi­de et pru­dent. Sa mâchoire douce per­met de manip­uler son gibier sans le bris­er.

Sa mer­veilleuse per­son­nal­ité le place un niveau au dessus de bien d’autres races… Il peut démon­tr­er de la per­sis­tance et sait user de ses tal­ents de charmeur pour arriv­er à ses fins. Ne cédez pas à son charme car vous le retrou­verez sous peu dans votre lit…!! Ne sous-estimez jamais un vizs­la !

Son désir de plaire coïn­cide sûre­ment avec sa facil­ité d’apprentissage dans mul­ti­ples dis­ci­plines. Le jeu et votre sourire sont ses meilleurs instru­ments d’apprentissage !

Énergie

Le vizs­la est un chien act­if. Il ne con­vient donc pas à toutes les familles mais sachez que cette énergie peut être assez facile­ment gérée. Il y a dif­férents moyens de dépenser l’énergie d’un chien ; les pra­tiques d’obéissance et les jeux avec les enfants en sont d’excellents. Le vizs­la a besoin de péri­odes heb­do­madaires où il pour­ra courir libre­ment (ou en longe). Les prom­e­nades dans le bois le comblent défini­tive­ment de bon­heur…

Donc, même si le vizs­la est un chien act­if, cela ne veut pas dire qu’il a besoin de faire 2 heures d’exercice par jour pour être calme et équili­bré. Un entraîne­ment de quelques heures par jour, tous les jours, créera un besoin d’exercice et ce sera vous qui aurez créé ce besoin…non la race qui le néces­site. Certaines lignées de chas­se peu­vent avoir un niveau d’énergie plus élevé que les lignées de con­for­ma­tion et d’obéissance. Leur besoin d’exercice pour­rait donc être plus impor­tant. Vérifiez auprès de l’éleveur choisi le niveau d’énergie des par­ents de votre futur chiot.

Un chien de famille

Vivre auprès de sa famille est sa pri­or­ité. Son surnom de « chien vel­cro » représente bien son désir d’être près de vous. Il a besoin qu’on le con­sid­ère comme un mem­bre act­if de la famille. La vie en enc­los ou con­finé au bout d’une chaîne ne lui con­vient pas du tout. Il se sen­ti­rait vite rejeté et pour­rait devenir bien désagréable.

La présence d’enfants dans sa famille lui per­met, entre autre de dépenser une bonne par­tie de son énergie en jouant avec eux, en plus de lui apporter beau­coup de bon­heur.

Si vous aimez un chien indépen­dant, le vizs­la ne vous con­vien­dra pas. Il désire être avec sa famille aus­si sou­vent que pos­si­ble. Il vous suiv­ra dans la mai­son et se couchera prob­a­ble­ment dans la pièce où vous tra­vaillez. Cette car­ac­téris­tique de la race lui a d’ailleurs valu le surnom de “chien vel­cro”. C’est pos­si­ble­ment pour cette rai­son que le vizs­la n’est habituelle­ment pas un chien fugueur. Lors de son dres­sage, on peut d’ailleurs encour­ager ce com­porte­ment avec des « rap­pels » récom­pen­sés de treats.

Contrairement à plusieurs autres races, le mâle est encore plus colleux que la femelle, prob­a­ble­ment dû au fait qu’il mature plus lente­ment que cette dernière.

Être pro­prié­taire d’un vizs­la change notre vie pour tou­jours. Le Vizsla est démon­stratif et affectueux. Il est impos­si­ble de l’ignorer et il saura vous ren­dre l’affection que vous lui don­nez.

Avec les autres chiens

Le vizs­la est générale­ment ami­cal envers les autres chiens. Une autre car­ac­téris­tique de la race ; si deux vizs­las se ren­con­trent, ils joueront ensem­ble et vous don­neront l’impression de danser. C’est ce qu’on appelle “la danse des vizs­las”. Ils pla­cent leurs pattes avant sur les épaules de l’autre et tour­nent sur eux-mêmes. Malheureusement, cette car­ac­téris­tique peut leur nuire lorsqu’ils ten­tent de danser avec un chien d’une autre race. Ce geste est perçu plutôt comme un geste de dom­i­nance par le chien étranger.

Description physique

Le vizs­la est un chien de taille moyenne, élé­gant, ath­lé­tique et d’allure noble.

Depuis jan­vi­er 2017, avec l’arrivée de la nou­velle règle­men­ta­tion dans plusieurs provinces du Canada, sur l’interdiction de procéder à des chirur­gies esthé­tiques chez les chiens, le stan­dard de la race des vizs­las a donc été mod­i­fié. Désormais, la queue du vizs­la doit être entière mais l’enlèvement des ergots aux pattes avant demeure option­nel.

Taille :
Femelle 54 à 59 cm (21 à 23 pouces)
Mâle 56 à 61 cm ( 22 – 24 pouces)
La hau­teur se cal­cule au niveau du gar­rot. Il se situe au dessus des épaules, à la région la plus élevée du dos.

Poids : 20.5 Kg à 30.5 Kg (45 à 67 livres)

Poils : très court et doux (pour la var­iété poils liss­es)

Couleur : Une vari­a­tion de roux pou­vant rejoin­dre une couleur caramélisée pâle. La présence de blanc sur la poitrine et/ou toute autre région du corps, telles que les orteils, peut engen­dr­er un critère de dis­qual­i­fi­ca­tion, selon la pro­por­tion de l’étendue, pour le chien d’exposition.

En vieil­lis­sant, le vizs­la blan­chit au niveau de la base des pattes et de la face. L’apparition de ce signe de vieil­lisse­ment varie d’un sujet à l’autre et ce, même entre sujets frères et soeurs.

Téguments : Le nez, les griffes, coussins des pattes, les paupières, les lèvres et l’intérieur des oreilles sont de couleur brun-rosé. Ils ne doivent jamais être noirs. Cette car­ac­téris­tique dis­tingue par­ti­c­ulière­ment le vizs­la.

Yeux : Doivent être d’un brun s’harmonisant avec la couleur de la robe du chien. La couleur se fixe vers l’âge de 2 ans. Avant cette âge, la couleur des yeux peut pass­er d’un vert ten­dre à un brun pâle.