Choisir le bon chien

La déci­sion d’inclure un chien dans votre vie et le suc­cès de cette aven­ture, relève pri­mor­diale­ment sur le choix de la race… Akar vous sug­gère une réflex­ion sup­plé­men­taire sur dif­férents aspects qui vous guideront dans votre démarche.

Choisir la race appropriée

Avant l’achat, faite une liste par pri­or­ité, des critères de sélec­tion pou­vant influ­encer votre choix. Ceci vous per­me­t­tra sûre­ment d’éliminer cer­taines races et d’attirer votre atten­tion sur d’autres.

Voici quelques critères de sélec­tion qui pour­raient vous aider à chem­iner dans la sélec­tion de la race :

  • Poils longs, courts, durs, anti-allergène (laine)
  • Toilettage néces­saire ? Fréquence et type de toi­let­tage (tonte et brossage), frais sup­plé­men­taires à con­sid­ér­er pour les races qui néces­si­tent une tonte régulière­ment.
  • Cette race nécessite-t-elle un brossage quo­ti­di­en ?
    Fréquence des bains et tontes : odeur plus mar­quée ?
  • Niveau d’énergie : Dressez la liste de vos activ­ités et loisirs puis com­parez le niveau d’énergie que vous attribueriez à votre famille à celui de la race con­voitée.
    Avez-vous suff­isam­ment de temps disponible pour votre fidèle com­pagnon ?
    Désirez-vous qu’il vous suive lors de vos activ­ités ? Avez-vous un ter­rain pour lui per­me­t­tre de se dépenser ?
  • Taille et Poids du chien à l’âge adulte.
  • Objectifs visés avec l’animal (com­péti­tions, chas­se, agilité, com­pag­nie…)
  • Qualités impor­tantes recher­chées chez le chien
  • Composants de la famille (per­son­ne seule, âgée, avec enfants…)

Choisir un éleveur

Certains indices vous guideront vers un éleveur con­scien­cieux :

  • Le nom­bre de race(s) qu’il élève (ne devrait pas élever plus de trois (3) races)
  • Son expéri­ence et son impli­ca­tion dans la race
  • Ses exi­gences :
    • les objec­tifs de son pro­gramme d’élevage
    • Ses exi­gences lors de la sélec­tion des géni­teurs
    • Ses géni­teurs ont-ils été testés pour les mal­adies les plus com­munes à la race (disponi­bil­ité des résul­tats)
    • La sélec­tion des acheteurs
    • Les garanties des chiots
    • Disponibilité du con­trat de vente avant l’achat
    • La disponi­bil­ité de l’éleveur auprès des familles après la vente
    • Références disponibles

Un lien de con­fi­ance entre votre éleveur et vous est pri­mor­dial dans cette aven­ture. Il saura vous pro­cur­er de pré­cieux con­seils en cas de besoins au cours des années à venir.

Rencontrer le ou les parents du futur chiot

Le tem­péra­ment et les qual­ités de la mère doivent vous plaire en tout pre­mier lieu, car il y a de fortes chances pour que le chiot lui ressem­ble, surtout du point de vue tem­péra­ment. Ne vous lais­sez pas charmer par ces “petits Amours” si les par­ents ne vous plaisent pas ou si vous avez des hési­ta­tions face à l’éleveur. Attendez un peu, le temps d’aller vis­iter un ou d’autres éleveurs.

Choisir un mâle ou une femelle

Ce point est vrai­ment un choix per­son­nel. Vérifiez avec l’éleveur les dif­férences car­ac­térielles typ­iques à la race. La per­son­nal­ité d’un chiot devrait être pri­or­isée, si vous hésitez sur le choix du sexe.

Choisir le bon chiot dans une portée

Je con­sid­ère que l’éleveur demeure la per­son­ne la plus com­pé­tente pour créer ” la meilleure équipe “. Durant les huit (8) semaines qui ont suivi la nais­sance des chiots, l’éleveur apprend à con­naître leur per­son­nal­ité respec­tive.

En com­plé­ment, il existe dif­férents tests de tem­péra­ment qui peu­vent être faits à l’âge de sept (7) semaines et qui don­nent de pré­cieux indices sur la per­son­nal­ité indi­vidu­elle des chiots. Pour ma part, j’utilise le test de tem­péra­ment « Volhart » pour éval­uer mes chiots. Je réfère au pro­fil de la famille adop­tive et à leurs besoins afin de for­mer ” l’équipe idéale “. Il est dans mon intérêt de pri­oris­er le choix du chiot avec la famille afin d’assurer le bon­heur des deux…!